Association Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages

Logo Asso E.3M.
Actualités

Accueil

Appel à moratoire
généralisation de la vaccination contre le papillomavirus :
un projet contraire a l'intérêt public

Les vaccins contre le papillomavirus,  présentent un bénéfice/risque défavorable.
Vouloir étendre cette vaccination à l'ensemble des jeunes filles, c'est  :

  • prendre un risque important malgré les nombreuses alertes sanitaires internationales ;
  • pour une couverture partielle, car elle ne concerne que 2 à 4 souches de virus ;
  • pour une efficacité inconnue à court et à long terme.
Alors que :
  • le cancer du col de l'utérus représente 0,7% de l'ensemble des décès par cancer, tous sexes confondus, soit moins de 1000 décès par an ;
  • la meilleure prévention du cancer du col de l'utérus, de l'avis même des autorités sanitaires, est la généralisation du dépistage par frottis. Il réduirait de 80% le nombre de décès. Il permet de surveiller l'ensemble des souches de papillomavirus, et continuera donc à être utilisé et largement promu ;
  • elle induit un coût prohibitif pour la sécurité sociale, s'établissant à près d'1 milliard d'euros sur les 4 premières années.

De plus, la vaccination donne un sentiment illusoire de protection. Les médecins craignent que les jeunes filles se dispensent alors du frottis, ce qui pourrait générer une augmentation du nombre de cancers du col de l'utérus.

Les signataires du présent appel demandent donc à la ministre de la Santé de :

  • surseoir à sa décision d'étendre la vaccination contre le papillomavirus ;
  • diligenter au plus vite des études indépendantes sur l'opportunité de cette vaccination.
Premiers signataires :
Association E.3M. - Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages
R.E.V.A.H.B. - Réseau Vaccin Hépatite B
C.N.M.S.E. - Coordination Nationale Médicale Santé Environnement

Contacts : Annie NAJIM – 06 82 16 60 58 - a.najim[at]orange.fr


Pour en savoir plus :
"Étendre la vaccination contre le papillomavirus : un choix dangereux pour la population et contraire à l'intérêt public". Ce dossier référencé, réalisé par E.3M., répertorie les prises de position de médecins, de chercheurs, d'autorités sanitaires, en France et à l'étranger.

Synthèse
Dossier complet


Retour haut de page
Mise à jour :
08/04/2014
Compteur