Association Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages

Logo Asso E.3M.
Actualités

Accueil


LOI DE SANTÉ PUBLIQUE :
C'EST MAINTENANT AUX PARLEMENTAIRES D'AGIR

La loi de santé publique est discutée en commission des affaires sociales de l'Assemblée Nationale à partir de la mi-mars.
Elle suivra ensuite (sauf changement) le parcours législatif habituel.
Cette loi n'intègre pas la dimension "sécurité vaccinale". Est-ce ainsi que la population va retrouver confiance dans l'acte vaccinal ?

Les alertes consécutives à la présence d'aluminium dans la majorité des vaccins ne devraient plus être ignorées.
Or, non seulement les autorités sanitaires font toujours preuve sur ce sujet d'une grande inertie, mais de plus elles pratiquent un déni insupportable.
Celui-ci se manifeste dans les réponses ministérielles aux questions posées tant par les parlementaires que par les associations comme la nôtre.

Nous pensons qu'il est urgent de stopper ce processus, car il est dangereux en termes de santé publique, mais aussi dedémocratie.
Car se pose en effet la question plus générale de notre système de surveillance sanitaire et des rapports Industrie - Agences - Experts.

Il est encore temps d'agir, nous le croyons. Pour cela, il est important que les parlementaires se saisissent pleinement de cette question.
Aussi avons-nous préparé à leur intention plusieurs documents écrits ou vidéos (voir ci-dessous). Par ces regards croisés, ils pourront appréhender, nous le pensons vraiment, la globalité de la problématique "aluminium vaccinal".

Nous rappelons que nous restons favorables à l'acte vaccinal. Mais celui-ci doit être décidé en pleine conscience, dans le cadre de la relation de confiance établie entre le patient et son médecin et en tenant compte des avantages et des risques de chaque situation.



À consulter :

  1. Notre playlist Youtube où sont regroupées plusieurs interviews de chercheurs réalisées en 2014, avec en tout premier lieu un condensé de ses interviews (7mn30) ;
  2. Les réponses apportées par la ministre de la santé aux questions des parlementaires, Daniel LAURENT et Joël GIRAUD ;
  3. Le courrier de la Direction Générale de la Santé à E.3M., et la réponse publique que nous faisons au ministère de la santé ;
  4. Le documentaire de Romain ICARD, "Médicaments sous influence", diffusé par France 5 le 10 février 2015. Il est indispensable de le visionner pour comprendre les raisons des dysfonctionnements majeurs de notre système économico-sanitaire. Il est actuellement visible sur YouTube.


Deux témoignages édifiants :




Notre blog ou Facebook sont aussi de bons moyens pour nous suivre régulièrement !



Retour haut de page
Mise à jour :
27/03/2015
Compteur